NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





L’expulsion d’une étoile d’un trou noir observée pour la première fois




15 Novembre 2019

Pour la première fois, les astronomes ont détecté une étoile expulsée d’un trou noir supermassif de la Voie lactée.


Une étoile de plus de 5 millions d’années

1.700 kilomètres par seconde. C’est la vitesse à laquelle une étoile a été expulsée du trou noir supermassif de la Voie lactée. Un événement enregistré pour la première fois, rapporte The Guardian. Un même événement avait été théoriquement identifié il y a trente ans par l’astronome Jack G. Hills.

L’étoile, baptisée S5-HVS1, faisait partie d’un système stellaire binaire, il y a 5 millions d’années. Ce système s’était trop rapproché de Sagittarius A, le trou noir de 4 millions de masses solaires qui se trouve au milieu de la Voie lactée. Les deux étoiles tournaient en spirale vers l’intérieure, l’une a été avalée, l’autre éjectée.

La 3e étoile la plus rapide

Son éjection a été la troisième plus rapide enregistrée de l’histoire. Une vitesse fulgurante de 1.700 kilomètres par seconde, soit dix fois plus vite que la plupart des étoiles de notre galaxie. Sa vitesse devrait la faire sortir de la Voie lactée d’ici une centaine d’années avant de voyager seule à travers l’espace intergalactique.

Selon l’astronome Gary Da Costa, astronome de l’Australian National University (ANU), l’étoile finira par devenir « une naine blanche », c’est-à-dire le résidu très dense d’une étoile morte. Cette découverte est une nouvelle avancée pour le monde de l’astrologie.