NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





La Fédération iranienne de judo suspendue




26 Septembre 2019

Dans la suite d'actes contraires à la charte du judo international commis par la fédération iranienne à l'occasion des Championnats du monde de judo à Tokyo 2019, la Fédération internationale de judo a prononcé la suspension de la fédération de l'Iran de toutes les compétitions, activités représentatives organisées ou autorisées par la Fédération internationale de judo et ses unions.


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
Lors des derniers Championnats du monde 2019 à Tokyo, le 28 août dernier, la Fédération internationale de judo (FIJ) a été informée que le judoka iranien, M. Saeid Mollaei (-81 kg), avait été enjoint par les autorités et la Fédération de son pays, de se retirer en cas de confrontation éventuelle avec un athlète israélien, dans ce cas, M. Sagi Muki.

Ces faits et ces agissements sont en contradiction flagrante avec les termes de la lettre que les présidents Seyed Reza Salehi Amiri, président du CNO d'Iran IR et Arash Miresmaeili, président de la Fédération iranienne de judo, IR, précisant qu '«... au moyen de cette lettre, nous voudrions confirmer que le CNO de l'Iran IR respectera pleinement la Charte olympique et son principe de non-discrimination et que la Fédération de l'Iran IR se conformera pleinement à la Charte olympique et aux statuts de la FIJ. ... "

En outre, ils constituent une violation grave et une violation flagrante des Statuts de la FIJ, de ses intérêts légitimes, de ses principes et de ses objectifs, ainsi que du Code de déontologie de la FIJ et de la Charte olympique en particulier.
 



Tags : Iran, Israel, judo