NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





La nouvelle liste noire des médicaments à éviter




29 Novembre 2019

Comme chaque année, la revue médicale Prescrire a publié sa « liste noire » des médicaments à proscrire. Une liste régulièrement mise à jour et qui compte plus d’une centaine de références. La revue estime que les risques liés à la prise de ces médicaments sont supérieurs à leurs bienfaits sur la santé ou à leur efficacité.


Douze nouveaux médicaments dans la liste

pixabay/stevepb
pixabay/stevepb
La liste est disponible gratuitement en ligne sur le site de la revue, et en intégralité. Les médicaments listés par spécialités médicales, permettent d’alerter les particuliers mais surtout les médecins qui pourront adapter le traitement de leurs patients et enlever les médicaments dont l’intérêt est moindre voire nul.

Cette année 2019, la liste des médicaments « à écarter » s’allonge de douze principes actifs dont le Ginkgo biloba. Issu de la médecine asiatique, il a le vent en poupe autant en termes de complément alimentaire qu’au niveau de traitements ciblés, pour la démence et la perte de mémoire chez les personnes âgées, par exemple. Pour Prescrire, son efficacité n’a pas été prouvée alors qu’il présente des risques de troubles digestifs ou encore d’hémorragies.

92 médicaments commercialisés en France

La liste comporte très précisément 105 références mais seulement 92 sont commercialisées en France. La revue conseille de ne pas les utiliser et aimerait qu’ils soient retirés du marché, mais cette étape reste de la compétence de l’Agence du médicament.

Tous les médicaments de la liste présentent «  des causes de mortalité, d'hospitalisations ou d'effets nocifs graves ou très gênants, largement évitables ». La liste est établie de manière totalement indépendante et est mise à jour à partir des résultats des études et recherches publiées dans la revue durant plusieurs années.