NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







La petite fille du futur





Après le succès international de « L’Arabe du futur », Riad Sattouf revient avec « Les Cahiers d’Esther. » D’abord publiées en feuilleton dans « Le Nouvel Observateur », les histoires d’Esther, dix ans, sortent en album.


La petite fille du futur
Un projet de longue haleine. « Les Cahiers d’Esther » de Riad Sattouf ont d’abord été pré-publiés sous forme de feuilleton dans Le Nouvel Observateur. Cette semaine, l’album sort chez Allary Éditions. Mais ce n’est pas tout. Juste le début d’une longue histoire : Allary publiera un volume par an, soit huit volumes au total. Ce qui mènera la futée Esther aujourd’hui âgée de dix ans, écolière en classe de CM1 à Paris, jusqu’à ses dix-huit ans. Ça promet.
 
L’idée repose sur les histoires vraies d’Esther A : sa vie à l’école, ses parents, ses amis, ses idoles. D’autant qu’Esther a la langue bien pendue et toujours une question à poser : les cols roulés, la grossesse de sa mère, mais aussi, que faut-il pour être populaire ? Comment fait-on quand on a des copines plus riches que soi ? Qu’est-ce que le petit pont massacreur ? Comment les attentats du 7 janvier ont-ils été vécus dans sa classe ? Et question cruciale, comment faire quand on a peur d’avoir de gros seins ?
 
Après La Vie secrète des jeunes, série publiée pendant neuf ans dans Charlie Hebdo, la vie d’Esther croque notre époque. C'est à la fois drôle, tendre et cruel. Comme la jeunesse d’aujourd’hui et la société dans laquelle ellé évolue. Question jeunes, Riad Sattouf, également réalisateur du film, Les Beaux Gosses, n'est pas en reste. Grâce à ses cahiers, on va suivre une importante tranche de vie d’Esther. Et au final, on verra quelle adulte du futur elle est devenue.
 
Les Cahiers d'Esther, Riad Sattouf (Allary Éditions).