NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

Le Cybertruck de Tesla précommandé 500.000 fois ?




19 Février 2020

Lorsqu’Elon Musk a présenté le Cybertruck, le premier pick-up du constructeur 100% électrique, tout ne s’était pas passé comme prévu. La vitre que le milliardaire a frappée pour démontrer sa résistance s’est finalement brisée, ce qui n’aura pas manqué de créer un buzz. Mais il semblerait que ça n’aura pas empêché les intéressés de précommander le modèle. Les chiffres ont de quoi faire peur au leader du marché, Ford et son F-150.


Plus de 500.000 précommandes

Wikimedia
Wikimedia
Alors qu’il est aujourd’hui impossible de dire quand les premiers pick-up de Tesla sortiront de l’usine, sans doute pas avant quelques années, il est déjà possible de précommander le modèle pour entrer dans la file d’attente. Or, si Tesla a annoncé 250.000 précommandes le 25 novembre 2019, il s’agit de la dernière donnée officielle de la marque. Mais les commandes auraient continué bien au-delà.

Le Cybertruck Owners Club, forum pour les futurs propriétaires et les amateurs de l’engin au look futuriste, a analysé pour s’amuser les données que ses membres lui ont fournies. Les membres peuvent en effet indiquer, entre autres, le numéro de commande qui est unique et qui, on peut le supposer, augmente d’une unité pour chaque précommande effectuée. C’est ainsi que, selon le site, 535.000 Cybertruck auraient été précommandés.

Mais combien de ventes ?

Le chiffre a de quoi faire du Cybertruck un véritable succès commercial sur un segment largement dominé par Ford et son F-150. Mais il faudra que ces commandes se transforment en achat, ce qui est loin d’être certain. Tesla a en effet ouvert les précommandes essentiellement pour récupérer rapidement de l’argent liquide.

Si l’intéressé doit payer 100 dollars pour précommander son Cybertruck, il n’est pas légalement contraint de l’acheter à la fin, Tesla ne pouvant à ce jour pas garantir les dates de livraison. De fait, il est possible qu’une grande quantité de ces précommandes ne se traduisent pas, dans les faits, par un achat.

Mais pour Tesla, l’opération est du pur gain : plus de 50 millions de dollars sont ainsi arrivés dans ses caisses en quelques mois seulement, sans rien faire.