NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Le nomadisme, ce gène méconnu de l'ADN Vuitton





L'enseigne Louis Vuitton revisite l'univers du voyage avec une série d'objets créés par plusieurs designers talentueux. Avec la présentation de sa collection baptisée Objets Nomades au cours de la dernière foire d'art contemporain Art Basel de Miami, le malletier renoue avec ses fondamentaux et reste fidèle à un de ses plus vieux principes : allier l'innovation à la tradition.


Le nomadisme, ce gène méconnu de l'ADN Vuitton

Des accessoires pour les voyageurs, une tradition ancienne chez Louis Vuitton

L'histoire de Louis Vuitton ne pourrait se passer de ses nombreuses créations développées pour voyager en toute ingéniosité. Fondée en 1854, cette maison tricolore a d'abord été célèbre pour ses diverses malles de voyage et autres bagages de très bonne qualité, réputés pour leurs nombreuses fonctionnalités pratiques. Aujourd'hui, cette enseigne fait partie des leaders mondiaux, tant dans le domaine de la maroquinerie de luxe que dans celui de la mode. Multinationale accomplie, la maison Louis Vuitton brille ainsi sur la scène du prêt-à-porter, de la joaillerie, du parfum, de l'horlogerie, mais également de la chaussure. Sa notoriété et ses affaires resplendissantes lui ont valu de devenir depuis quelques années le plus grand groupe opérant dans le luxe au niveau mondial.
Une certaine partie de l'histoire de cette enseigne de renom demeure pourtant méconnue du grand public. En effet, à ses débuts, le fondateur a mis un accent particulier dans la création d'objets spéciaux réservés à ses plus illustres clients, des voyageurs aux noms historiques et prestigieux. Ainsi, l'année 1874 reste une année de référence. C'est en fait à cette période que le malletier invente une malle-lit à Pierre Savorgnan de Brazza pour son expédition au Congo. Fort de cette première expérience et soucieuse de perpétuer cette tradition qui érige le voyage en art de vivre, la maison récidive en 1926 en réalisant un tea case pour le Maharajah de Baroda. Enfin, la malle-bureau destinée au roi Farouk d'Égypte en 1939 confirme cette propension de l'enseigne Louis Vuitton pour la création d'objets nomades alliant innovation, ingéniosité et élégance.


Objets Nomades, ou l'invitation au voyage de Louis Vuitton

Emblème contemporain du luxe et toujours très attachée à cette image de spécialiste dans la création d'objets originaux réservés au voyage, la maison Vuitton a présenté fin 2012 une série dénommée Objets Nomades. L'art du voyage prend concrètement forme à travers une quinzaine d'objets créés de mains de maître par divers designers inspirés. La boutique éphémère dressée par l'enseigne lors de la récente édition de la foire Design de Miami a étalé aux yeux du monde le savoir-faire inaltéré de Vuitton ainsi que l'imagination toujours féconde de ses créateurs. On y a ainsi remarqué des accessoires élégants et inédits, conçus spécialement pour faciliter le voyage grâce à des propriétés très pratiques qui allient modularité et simplicité.
Pour situer la genèse de cette collection Objets Nomades de la maison Vuitton, tout s'est sans doute décidé il y a une vingtaine d'années. En effet, dès 1992 le malletier demande à Christian Liaigre d'imaginer une série d’objets destinés au voyage. Mais c'est en 2012 que le projet est définitivement finalisé avec la participation de cet architecte d'intérieur et de designers déjà réputés ou en passe de l'être. Ainsi, des noms comme Patricia Urquiola, Nendo, Maarten Baas, Edward Barber et Jay Osgerby, Jean Couvreur, Constance Guisset ou l'Atelier Oï sont derrière ces créations inédites. Pêle-mêle, on retrouve dans ce lot d'accessoires de voyage design, un hamac, un bureau, un tabouret, une garde-robe portable ou encore des lampes très originales.

Des séries limitées pour raviver le nomadisme avec Vuitton

Comme pour symboliser ce véritable retour aux sources de la maison Vuitton, la collection Objets Nomades n'est tout juste disponible qu'en série limitée. Les collectionneurs, les passionnés d'accessoires originaux sans oublier les voyageurs amateurs d'objets innovants et ingénieux devront alors se presser pour acquérir tout ou partie de cette œuvre. La qualité commune à l'intégralité des objets qui forment cette collection réside en ce qu'ils sont tous portables. Combinant le bois, l'aluminium et le cuir, le bureau mobile imaginé par Christian Liaigre a ainsi l'avantage de se plier.
Une fois dans sa forme rabattue, il se porte facilement avec une seule main et peut voyager facilement sans gêner son utilisateur. Les créateurs de l'Atelier Oï quant à eux ont conjugué style, fonctionnalité et élégance en associant cuir tressé et rivets d'or pour élaborer un hamac astucieux. Très simple d'utilisation et facilement dépliable, cet objet est à l'image du reste de la collection : ingénieux, original, pratique et élégant. Les amoureux de ces Objets Nomades de Vuitton piaffent déjà d'impatience pour la prochaine collection.