NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





Le père de Julian Assange alerte sur l’état de santé de son fils




8 Novembre 2019

John Shipton a déclaré à des journalistes que Julian Assange, « risque de mourir en prison ».


Une peine encourue de 175 ans de prison

Accusé d’espionnage par Washington et menacé d’extradition vers les États-Unis, Julian Assange est aujourd’hui détenu dans une prison de Londres, depuis son arrestation par la police britannique à l’ambassade d’Équateur en 2018. 

Le fondateur de WikiLeaks encourt une peine allant jusqu’à 175 ans de prison aux États-Unis. Il lui est reproché d’avoir mis en danger certaines sources lors de la publication de 250.000 câbles diplomatiques et 500.000 documents confidentiels portant sur les activités de l’armée américaine en Irak et en Afghanistan, en 2010. 

« Neuf ans de persécution »

Le père de Julian Assange, John Shipton s’est inquiété auprès de journalistes de l’état de santé de son fils. Deux jours après l’avoir vu, il a déclaré à la presse à Genève que « Julian risque de mourir en prison après neuf ans de persécution pour avoir révélé la vérité sur des crimes de guerre ». 

De nombreuses voix s’inquiètent de l’état de santé du lanceur d’alerte. La semaine dernière, le rapporteur de l’ONU sur la torture, Nils Melzer avait déjà fait part de son inquiétude, en affirmant que « sa vie était désormais en danger ».