NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //











Le plomb des cartouches pollue gravement





L’Agence européenne des produits chimiques (EChA) vient de publier une expertise sur les conséquences sur l’environnement et la santé du plomb présent dans les cartouches de chasse et de loisir. Le résultat n’est pas fameux.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Environnement et santé sont impactés par les milliers tonnes de plomb qui sont projetées par les cartouches des chasseurs ou adeptes de tir de loisir. Un constat affolant de l’Agence européenne des produits chimiques (EChA) souligne ce problème dont l’ampleur surprend. « Chaque année, selon les chiffres de l’industrie cités par l’EChA, 30 000 à 40 000 tonnes de plomb sont utilisées en Europe dans des munitions de types variés. Sur ce total, précise l’EChA, « 21 000 tonnes sont utilisées par les chasseurs, dont un maximum de 7 000 tonnes dans les zones humides et 14 000 tonnes sur la terre ferme ». Le tir sportif disperse de son côté, sur les champs de tir, de 10 000 à 20 000 tonnes de plomb par an. La répartition du poids de cette contamination dans les Etats membres de l’Union européenne (UE) n’est pas connue avec précision, mais la France s’octroie à l’évidence la part du lion : environ un quart des quelque 5,2 millions de chasseurs européens sont Français » rapporte Le Monde .

Les chasseurs sont ainsi responsables de la mort d’un ou deux millions d’oiseaux chaque année en plus de ceux sur lesquels ils tirent. Ces animaux meurent de contamination, soit directement parce qu’ils ont ingéré du plomb soit en contamination secondaire.

Enfin, l’enquête qui n’avait à l’origine pas vocation à être publique, montre aussi que ce plomb est dangereux pour la santé des hommes. Dans le cas présent, les chercheurs expliquent qu’il n’est pas utile d’évaluer le taux d’exposition puisque le plomb est toxique à partir de faibles doses. « La toxicité considérable de ce poison réserve toujours des surprises aux chercheurs : une récente étude vient de conclure que l’exposition à bas bruit de la population générale américaine pourrait être responsable d’environ 18 % de la mortalité aux Etats-Unis. Or, note l’EChA, l’accumulation de plomb dans l’environnement présente un risque de contamination des ressources en eau » explique Le Monde.