NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Le rock des grands patrons – Les entrepreneurs-nés





S’il est une idée à laquelle on associe volontiers l’idée d’entrepreneuriat, c’est bien l’idée de succès. Et parmi ceux à qui tout sourit, il est des entrepreneurs qui choisissent d’assumer sans complexe leur réussite et leurs projets. Ne craignant rien des jaloux, ils font simplement ce qu’ils savent faire et transforment leur ambition en argument de vente. Pour beaucoup, ils sont des « natural », des personnalités talentueuses, inspirées et semblant tout ignorer de la difficulté.


Warren Buffet & Barack Obama
Warren Buffet & Barack Obama
Âgé de plus de 80 ans, Warren Buffett est toujours aux affaires. Qui mieux que lui pourrait représenter le succès et l’instinct du business ? Diplômé de l’Université de Columbia, Warren Buffett se fait un nom dès les années 1960 en réalisant des placements judicieux qui lui rapportent gros. En 1962, il rachète la société de textile Berkshire Hathaway et en fait la célèbre société d’investissement que l’on connaît aujourd’hui. C’est notamment grâce à ce fond d’investissement que Warren Buffett est devenu en 2008 l’homme le plus riche du monde.
 
Né à Omaha d’un père courtier en bourse, Warren Buffett a indéniablement un flair hors du commun en matière de finance. Lui qui achète sa première action à l’âge de 11 ans a eu le temps d’exercer sa sensibilité au marché, et c’est en vertu de ces expériences précoces qu’il réalise quelques-uns des plus grands exploits de la finance. Entre 1964 et 1965, il rachète en nombre des titres American Express, alors bradés car l’entreprise se trouve accusée de fraude fiscale. Warren Buffett revend ses parts quelque mois plus tard au double de son prix d’achat. En cette occasion, il fait la démonstration des principes qui feront son succès : identifier des valeurs sous-estimées et investir le temps qu’il faudra pour leur donner le temps de remonter.
 
Privilégiant des investissements sûrs et les valeurs solides, Warren Buffett incarne l’investisseur attaché à la valeur réelle de l’économie. Il se tient par exemple à l’écart des premières spéculations suscitées par la naissance de l’économie du web à la fin des années 1990 ce qui lui permet d’éviter la bulle de 2000. Facilement présenté comme un surdoué de la finance, Warren Buffett doit surtout sa réussite à la clairvoyance et la prudence dont il a toujours fait preuve et qui lui valent aujourd’hui le surnom de « sage d’Omaha ».
 
En France également, quelques entrepreneurs s’appuient sur un instinct aiguisé pour se maintenir au rang des leaders. À l’image de l’Américain Buffett, Xavier Niel fait partie de ces business-men dont les ambitions solides ont fait d’eux des leaders d’opinion écoutés du monde des affaires. « À la différence des autres métiers, on peut se lancer dans l’internet avec très peu de fonds propres, juste une bonne idée, de la chance et l’envie de bosser », explique le fondateur du groupe Iliad. Difficile de contredire celui pour qui tout a commencé en 1991 par le rachat à bas prix d’une société de services sur minitel réservés aux adultes.
 
Entrepreneur autodidacte, Xavier Niel organise la diversification des activités de Fermic Multimédia, qu’il rebaptise Iliad. Passant ainsi du minitel à l’internet naissant, Xavier Niel devient l’un des premiers fournisseurs français de services en ligne avant de devenir, en 1999 par l’intermédiaire de sa filiale Free, l’un des fournisseurs d’accès à Internet nationaux. Dès lors, Xavier Niel n’a eu de cesse de redéfinir les standards commerciaux de son secteur. « Free existe parce que nous contestons un monopole », expliquait l’entrepreneur dans les colonnes de L’Express. Xavier Niel a ainsi été fidèle à sa politique du juste prix : après avoir secoué les fournisseurs d’accès à internet historiques en proposant des forfaits presque deux fois moins chers, l’équipe Iliad a remis le couvert en 2013 avec le marché mobile. Le chef d’entreprise s’est également imposé comme l’importateur du triple-play et des abonnements tout compris en France.
 
Certains mettent très tôt le pied à l’étrier de l’entrepreneuriat. Aux rennes de leurs entreprises, quelques patrons font ainsi preuve d’une jeunesse qu'on dirait éternelle. Ils ne cessent de réinventer leur profession et deviennent alors des dirigeants auréolés de succès, et des prescripteurs de tendances. Malgré des apparences assez naturelles, c’est en fait de la conjugaison du travail et des facultés d’observation que provient leur réussite. Une pugnacité et une sagacité que personne ne saurait enlever aux plus brillants dirigeants, pas même leurs concurrents.