NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //











Le succès du Mondial de l’Auto démontre que la passion reste vivace





Plus d’un million de personnes sont allées contempler les voitures exposées Porte de Versailles à Paris en l’espace de 11 jours. Un chiffre impressionnant qui montre que la passion pour les belles mécaniques est loin d’être un vestige du passé.


DR
DR
Les voitures passionnent toujours autant. Avec une édition 2018 sur onze jours plutôt que les seize auparavant rendent encore plus flagrant le succès du Mondial de l’Automobile. La barre du million de visiteurs devrait en effet être dépassée ont annoncé les organisateurs malgré un week-end en moins. « Si la barre du million était un objectif non caché des organisateurs, elle semblait pour beaucoup inatteignable. Le pari est donc réussi haut la main, preuve que la voiture passionne toujours les Français ! L'auto et la moto, car la grande nouveauté de cette édition, c'était un pavillon dédié aux deux-roues, qui a permis d'attirer un nouveau public. Le joli programme de premières mondiales malgré l'absence de plusieurs grands constructeurs a aussi été un atout. Ce succès fera sûrement réfléchir les constructeurs qui ont décidé de ne pas venir, pensant les salons has been. Et fera taire de très nombreuses mauvaises langues » juge le site spécialisé Caradisiac .

Des chiffres qui vont faire grincer des dents chez Opel, Fiat, Volkswagen et Ford qui ne se sont pas déplacés pour l’événement. D’autant, que Citroën a déjà triomphé en déclarant avoir enregistré un nombre record de commandes.

« Avec ce résultat, le Mondial de l'Auto fait bien mieux que les derniers grands salons européens. En mars 2018, Genève avait attiré 660 000 personnes. En septembre 2017, 810 000 entrées avaient été enregistrées à Francfort. Et ces événements ont la même durée que le show de Paris nouvelle formule ! Preuve que ce Mondial réalise une sacrée performance : il y a eu seulement 70 000 spectateurs en moins par rapport à 2016 ! » s’enthousiasme le site autophile. Le salon qui avait mis l’accent sur l’électrique démontre aux plus sceptiques, que les fans de voitures ne sont évidemment pas fan de pollution mais de mécanique et des rêves qui vont avec.