NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

« Les Cahier du Cinéma » : les nouveaux actionnaires promettent un nouveau souffle

Journaliste pour VA Press. En savoir plus sur cet auteur



4 Février 2020

Un collectif de dix-neuf hommes d’affaires reprenne la main sur Les Cahiers du Cinéma qui était la propriété d’un homme d’affaires anglais depuis 2009. Ils promettent de relancer ce titre culturel mythique qui a perdu de sa superbe.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Près de 70 ans depuis sa création, Les Cahiers du Cinéma ont grandement besoin d’un nouveau souffle. Un nouveau départ que promettent les dix-neuf hommes d’affaires qui viennent de s’allier pour racheter le titre à l’homme d’affaires britannique Richard Schlagman. Les deux magnias des médias Alain Weil et Xavier Niel font partie de ce projet qui a également convaincu Marc Simoncini et Marc du Pontavice. « Réunis au sein de la Société « Les Amis des Cahiers », ces 19 actionnaires décrits comme « passionnés par le 7e art » ont annoncé lundi l'opération concernant la revue jusqu'ici détenue par l'Anglais Richard Schlagman. Aucun montant n'a été communiqué. L'ex-patron des éditions Phaidon, basées à Londres et spécialisées dans l'art, avait racheté les « Cahiers » en janvier 2009 au groupe Le Monde, qui voulait s'en séparer dans le cadre d'un vaste plan d'économies. Le titre était déficitaire, comme cela a été pratiquement toujours le cas depuis ses débuts en 1951 » annonce un article du quotidien Le Parisien-Aujourd’hui en France.

Avec ce projet, les nouveaux actionnaires promettent de redonner ses lettres de noblesse au magazine et le retournant vers le cinéma français. Ils ouvrent également la porte sur d’autres projets en promettant une activité « dans les univers médias et hors médias ». Sans préciser s’il s’agit d’événementiel ou d’autres projets. « Le journal était la référence de la critique française et cette place a été un peu perdue. Nous allons entamer un grand travail de réflexion sur le rayonnement de la revue en ouvrant celle-ci sur l'extérieur (…) La revue a toujours été à la fois un lieu qui a permis la confrontation de critiques aguerries et l'émergence de nouveaux talents. Il faut que cela demeure », a confié à AlloCiné le prochain directeur de la publication, Eric Lenoir.