NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Luxe : les indiscrétions du Trianon Palace Versailles Entretien avec Grégoire Salamin, directeur de l’hôtel





A quelques kilomètres de Paris, le Trianon Palace Versailles a su devenir un lieu incontournable pour tous les amateurs du luxe discret, que ce soit le temps d’un séjour, d’un dîner ou d’un rendez-vous d’affaire. Nous avons rencontré son directeur, Grégoire Salamin, qui nous livre quelques indiscrétions de l’hôtel récompensé au World Luxury Spa Awards et World Luxury Hotel Awards.


(credit : trianonpalace.fr)
(credit : trianonpalace.fr)
Quelle est, selon vous, la définition du luxe absolu ? 

Grégoire Salamin : La notion de luxe a changé au cours du temps. Je crois qu’aujourd’hui ce n’est plus simplement une question matérielle mais davantage une quête d’expériences personnelles, uniques, mémorables. Le client cherche aussi à s’éloigner du stress quotidien et à profiter des êtres qui lui sont chers. Nous devons donc essayer de le connaitre, d’anticiper ses besoins et de faire attention aux petits détails qui font la différence, tout en s’assurant qu’il se sente aussi bien chez nous que chez lui.
 
Faites-nous rêver : quelle est la bouteille de vin la plus prestigieuse (la plus chère !) de votre cave ? Quel(s) ingrédient(s) ou mets hors du commun se cache(nt) dans vos cuisines ? 

GS : La bouteille la plus prestigieuse est un Pétrus 2006 - Appellation Pomerol,  vendue 3500€.
Les vinaigres : surtout le VINAIGRE DE BAROLO CESARE GIACCONE, Cesare Giaccone est le créateur de ce vinaigre.

Il a commencé à produire du vinaigre dans les milieu des années soixante exclusivement pour son restaurant, en utilisant des vins de qualité à partir de bons producteurs locaux et en suivant le système traditionnel Langa, verser progressivement le vin en fûts de mûrier, de chêne et de cerise. Dans ces fûts est la « mère » qui permet la transformation du vin en vinaigre.

Notre Chef Exécutif Frédéric Larquemin adore ce vinaigre avec les sauces à base de crustacés, velouté de légumes, ou les jus de viande fruités.
 
Les clients des hôtels de luxe sont connus pour leur exigence voire leur extravagance. Quelle est la demande la plus originale jamais reçue ? 

GS : Si mes souvenirs sont bons, la demande la plus originale que nous ayons eue fut d'acheter pour un Prince du Moyen Orient des moutons. Ce client voulait exactement les mêmes que ceux qui sont dans le Parc du Château, de race Mérinos venant de la Bergerie Royale de Rambouillet. Autorisations douanières, sanitaires, vétérinaires, cette demande fut un réel challenge pour notre équipe de concierges.
 
Nous avions également eu à gérer un transfert de l’hôtel au Stade de France en hélicoptère pour le goal de l'équipe d'Allemagne qui était en retard pour le match et qui n'avait plus le temps de prendre une voiture.
 
Mais croyez-moi sur parole, le plus extraordinaire pour nous, est de réussir à avoir un taxi pour se rendre Gare Rive-Droite.
 
Il paraîtrait que Michel Polnareff est venu se réfugier au Trianon Palace. Quelles stars ou personnalités peut-on croiser dans votre hôtel ? 

GS : De nombreuses personnalités trouvent au Trianon Palace Versailles la parenthèse au vert dont ils ont besoin pour se ressourcer. Il est donc de mon devoir de respecter leurs désirs en ne dévoilant pas leur identité. Cependant, je souhaite particulièrement remercier Mme Olivia Ruiz, qui a récemment cité notre Spa Guerlain et sa piscine dans ses bonnes adresses, merci beaucoup ! (Paris Capitale DEC 16 / JAN 17)
 
Le Trianon Palace existe depuis 1910. Une anecdote surprenante à nous faire partager ? 

GS : C’est sous les ors et entre les colonnes de marbre de notre salle de bal située au rez-de-chaussée de notre bâtiment historique que les termes du Traité de Versailles seront discutés et dont la signature aura lieu le 28 juin 1919 dans la Galerie des Glaces du Château de Versailles. En mémoire de cet événement, le Trianon Palace Versailles a baptisé ce salon de réception du nom de Clemenceau.