NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

Netflix compte investir 17,2 milliards de dollars pour rester au top

Journaliste pour VA Press. En savoir plus sur cet auteur



21 Janvier 2020

La plateforme de VOD ne compte pas rester les bras croisés face à la montée en puissance de la concurrence. Avec 17,2 milliards de dollars d’investissements prévus pour des productions originales en 2019, la compagnie a des arguments de taille.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Et si c’était Amazon Prime, Disney, Apple et OCS qui devraient se faire du souci. Alors que depuis des mois, l’arrivée de nouveaux acteurs dans le secteur est présenté comme un cauchemar pour Netflix, la plateforme qui a inventé et popularisé la VOD nouvelle génération continue sa progression. Pour la nouvelle année, la compagnie annonce qu’elle va investir 17,2 milliards de dollars pour proposer de nouveaux contenus à ses abonnés. 

Le chiffre fait tourner la tête et représente une augmentation de deux milliards par rapport à 2019. « Cela représente une hausse de deux milliards d'euros par rapport aux investissements effectués sur l'an 2019. Et la progression de cette courbe de dépenses ne devrait pas s'arrêter là. Le site précise en effet qu'en 2028, le montant investi par la plateforme de streaming pour développer son catalogue pourrait bien atteindre les 26 milliards de dollars. À quoi vont servir ces 17 milliards de dollars cette année ? Le plus gros devrait être consacré à la production de films et séries 100 % Netflix, la plateforme ayant fait de ses programmes originaux sa marque de fabrique, et ce avec un grand succès » rapporte Capital .

Le rouleau compresseur Netflix est loin d’avoir ralenti son allure. En progression sur l’ensemble de la planète, l’année 2019 a confirmé une nouvelle impulsion en Europe et en Asie. Priorités du groupe, ces deux régions devraient continuer à progresser notamment grâce à la signature d’un partenariat avec le Studio Dragon en Corée du Sud et l’ouverture d’un bureau à Paris. Quant à la jeunesse, public qui est censé être son point faible par rapport à Disney, une collaboration avec Nickelodeon a été officialisée. 

Toujours à l’offensive, Netflix sait qu’il doit croitre pour s’installer durablement dans le paysage. D’autant que les experts ont encore du mal à prédire le comportement des consommateurs vis-à-vis des plateformes concurrentes. Cumul, abonnement à des diffuseurs ou choix de la plus adaptée, l’avenir le dira. Mais avec 15 milliards de dollars de dette l’an dernier, Netflix sait qu’il doit continuer à grandir.



Tags : Capital, Netflix, VOD