NLTO
Not Like The Others
- Magazine d'actualité politique, économique et géopolitique -

Netflix réduit sa qualité d’image pour éviter la panne




20 Mars 2020

Le confinement des populations s’amplifie : l’Autriche, la Belgique, mais également depuis ce 20 mars 2020 la Californie sont en confinement. Et la situation ne devrait pas s’améliorer dans les semaines à venir, au contraire : de plus en plus de pays vont confiner leurs habitants. Netflix prend donc les devants.


Netflix veut éviter une surcharge du réseau

Pixabay/Jade87
Pixabay/Jade87
Lors du confinement, le trafic Internet va être mis à rude épreuve : vidéo à la demande, jeux en ligne, vidéo et musique en streaming et bien évidemment télétravail, vont augmenter les besoins en débit dans le monde entier. Netflix, conscient du problème, a annoncé prendre des mesures pour réduire le poids de ses utilisateurs sur la bande passante mondiale.

Pour ce faire, loin de vouloir couper l’accès à ses services à ses abonnés, ce qui signifierait surtout devoir leur rembourser leur abonnement, le géant de la vidéo à la demande a décidé de mettre temporairement un terme à l’offre 4K et UHD. Du moins, ce n’est pas exactement ça, car c’est compliqué. Mais la qualité d’image devrait en prendre un coup.

Comment Netflix peut-elle baisser la qualité d’image ?

Netflix a un système très simple, en théorie, car les algorithmes qui le gèrent sont parmi les plus complexes et performants du marché, pour gérer la qualité d’image. Ses algorithmes sont en mesure d’adapter en temps réel la qualité d’affichage lorsqu’un utilisateur regarde une vidéo sur sa plateforme. C’est utile à tout moment : cela permet à Netflix de vous faire regarder une vidéo même s’il y a une baisse temporaire du débit.

Pour ce faire, c’est le « bitrate » qui est utilisé : il correspond à la qualité des détails de la vidéo. Plus il est élevé, plus les détails sont impressionnants, et vice-versa. Ce sont, d’ailleurs, surtout les scènes remplies d’effets spéciaux et ayant des mouvements rapides qui nécessitent un bitrate élevé.

Or, Netflix prévient : le bitrate minimal (et non le meilleur possible) sera utilisé désormais. Ça devrait alléger un peu le réseau Internet, même si, sur une télé, la qualité d’image peut être réduite.