NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





Notre-Dame de Paris, l’origine des rumeurs d’attentat




23 Avril 2019

Dès le début de l’incendie de Notre-Dame de Paris, plusieurs rumeurs d’attentats ou du moins d’incendie volontaire se sont propagées. Si l’idée ne parait pas loufoque, elle ne repose sur aucun élément tangible et en dit long sur les origines d’une rumeur.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Les affreux attentats du Sri Lanka le rappelle, les chrétiens sont une cible privilégiée d’attaques. Et s’il n’est donc pas incompréhensible que l’idée ou l’inquiétude viennent à l’esprit devant le spectacle de Notre Dame de Paris en feu. Pour autant, la rumeur est clairement née avant que des éléments concrets et factuels ne permettent de l’étayer. « Dès 19 h 54, l’animateur du site Fdesouche.com, Pierre Sautarel, a écrit sur Twitter que « selon LCI, deux foyers d’incendie auraient été repérés » à Notre-Dame de Paris. Certains médias, comme le site belge La Dernière Heure, l’ont également mentionnée au détour de leurs articles. En revanche, seuls des sites comme Fdesouche.com y ont vu une information de premier plan, au point qu’elle est mentionnée dès le titre de l’article du site sur la catastrophe. Là où Fdesouche.com se contente d’une allusion, plusieurs autres sites se sont montrés beaucoup plus explicites. Ainsi, Wikistrike.com (une source qui nous apparaît peu fiable dans le Décodex) y voit un élément suffisant pour écrire que « la thèse de l’attentat » ne serait « pas écartée » dans l’incendie de la cathédrale » explique la rubrique spécialisée du Monde.

Plusieurs personnalités politique ont rapidement suggéré qu’ils privilégiaient la thèse du départ volontaire sans pourtant avoir d’éléments particuliers. L’épisode le plus édifiant étant le député des Français à l’étranger, Meyer Habib qui relaye une vidéo où l’on aperçoit deux silhouettes dans la cathédrale. Suggérant que ce serait un élément démontrant que c’est un acte criminel, il se fait rapidement rappeler à l’ordre par des commentaires qui lui expliquent qu’il s’agit de pompiers… Sur Fox News, le conseiller municipal de Neuilly Philippe Karsenty est allé jusqu’à affirmer que « le politiquement correct va vous dire que c’était un accident », et de se faire sèchement remballer par le journaliste américain. Pour ceux que ça intéresse vraiment, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour incendie involontaire et les conclusions seront communiquées au public.