NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





Notre Dame, réminiscence du temps des cathédrales




17 Avril 2019

Au lendemain de l’incendie qui a sérieusement endommagé la cathédrale Notre Dame de Paris, les appels aux dons et promesses de soutiens financiers rappellent les grandes souscriptions nationales qui avaient lieu pour financer la construction des bâtiments religieux.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Qui aurait prédit qu’en 2019 des campagnes nationales de financement d’une cathédrale déchaineraient les foules ? Alors que les fondations et associations de défense du patrimoine en général ou de gestion des bâtiments religieux en particulier peinent à trouver des fonds, l’incendie de Notre Dame de Paris a changé la donne. « D’Apple à la Banque centrale européenne en passant par des milliers d’anonymes, les promesses de dons affluent pour rebâtir le monument, atteignant mardi en fin d’après-midi 750 millions d’euros. Plusieurs grandes fortunes françaises ont sorti leur carnet de chèques dès cette nuit : la famille Pinault a promis 100 millions d’euros, suivie de quelques heures par le groupe LVMH et la famille Arnault, première fortune de France, qui a annoncé un don de 200 millions, tout comme la famille Bettencourt-Meyers et le groupe L’Oréal » rappelle le site Mieux Vivre Votre Argent.

Il serait trop long de faire la liste de toutes les entreprises ou personnalités fortunées qui ont annoncé qu’elles comptaient donner pour la reconstruction de la cathédrale de Paris. Une vague de mécènes qui est exceptionnelle et qui s’explique avant tout par le fait que le bâtiment est un symbole culturel et religieux de la ville la plus touristique du monde. « Dès lundi soir, le président Macron a confirmé qu’une souscription nationale allait être lancée, pour une reconstruction qui s’annonce longue et difficile. Alors que les pompiers étaient encore à pied d’œuvre, entreprises et anonymes ont commencé à faire des dons, provoquant des encombrements sur le site de la Fondation du patrimoine. C’est via cet organisme privé que s’organise la souscription, qui connait déjà un succès historique. Pour faire face à la demande, un autre site (rebatirnotredamedeparis.fr/) a depuis été mis en place, sous l’autorité du Centre des monuments nationaux » continue le site spécialisé.

Et si les dons des grandes fortunes ne seront certainement pas rattrapés par les participations des personnes, près de 15 millions ont déjà été donnés. France Télévisions, la Mairie de Paris et des organisations privées ou publiques ont aussi annoncé des campagnes de levées de fonds.