NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





PSA présente sa première voiture connectée, une première européenne





La Radio France Bleu Rennes a testé la première voiture connectée de PSA. Aide au respect de la distance de sécurité, interaction avec l’environnement et autres gadgets qui visent à aider le conducteur sans pour autant passer à la conduite autonome.


ILD
ILD
La conduite autonome n’est pas la seule piste d’évolution dans le domaine automobile. Avant que l’on soit encore rassurés par les aspects techniques et sécuritaire de ce domaine, d’autres petites révolutions technologiques vont faire leur apparition. C’est ce que démontre le test effectué par Radio France Bleu d’un des premier prototypes PSA connecté.

« Quand on monte à bord de cette nouvelle DS 7, sortie tout droit de chez Peugeot-PSA, notre pilote du jour, Jérôme, nous explique tout de suite ce qu'il va se passer lors de ces tests : "La voiture de devant va partir puis elle va s'arrêter subitement sur la ligne droite du circuit. Nous, à distance, nous allons recevoir un signal sonore sur le tableau de bord, avec un message qui va nous avertir du danger, alors que l'on roulera tranquillement", détaille Jérôme » raconte la radio.

Le test concluant pour cet avertisseur de distance de sécurité. Grâce à des systèmes de capteurs, connectés entre eux avec leur propre réseau pour éviter dépendance au réseau cellulaire, le conducteur est alerté quand la voiture de devant s’approche dangereusement. « Effectivement, de loin, on ne se rend pas compte que la voiture de devant a ralenti. Et pourtant, on reçoit ce fameux signal sonore, un petit "Bip", qui existe déjà dans certains véhicules pour lutter contre l'endormissement au volant, un signal qui nous alerte sur le danger à venir » raconte France Bleu.

C’est ce type de fonctionnalités qui va rapidement faire évoluer les voitures puisque la commercialisation est envisagée pour 2020. Il ne s’agit pas de développer l’autonomie mais de mettre e véhicule en interaction avec son environnement pour assister le conducteur. « C'est donc un succès pour ce dispositif lors du test de ce mercredi. Une évolution de cette technologie pourra permettre aux voitures de reconnaitre à distance des feux de signalisations, des panneaux, des piétons ou encore des immeubles dans la ville. On a peut-être fait un grand pas vers les véhicules autonomes » ajoute tout de même l’article.