NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Sa raser : une corvée ? Et pourtant ...





Si l'on devait parler d'un acte qui rassemble la majorité des hommes d'aujourd'hui, ce serait bel et bien le fait de se raser. Tous les jours, un jour sur deux, voire deux fois par jour, l'homme s'emploie devant un miroir à agiter cet outil indispensable qu'est le rasoir. Des équipements mécaniques, électriques et jetables sont disponibles sur le marché. Un rasage bien fait nécessite par ailleurs quelques précautions d'usage, qui ne sont finalement que des conditions optimales pour un meilleur traitement de la peau, et non une corvée supplémentaire comme le considèrent certains. Zoom sur le rasage et l'univers qui l'entoure.


Sa raser : une corvée ? Et pourtant ...

De la nécessité de se raser

D'une manière générale, une bonne présentation est synonyme d'un rasage de très près. La mécanique du rasage n'est cependant pas réalisée à des fins uniquement esthétiques, mais elle permet également à la peau du visage de bien se sentir et de retrouver à chaque fois une nouvelle jeunesse. Se raser apporte donc irrémédiablement des bienfaits esthétiques, hygiéniques et surtout, le rasage procure un soin inégalé à la peau du visage grâce à l'application des diverses solutions d'après-rasage. Quelques étapes fondamentales sont cependant incontournables pour un rasage dans les règles de l'art.

L'avant-rasage, une étape cruciale

Au nombre de trois, ces phases successives débutent tout d'abord par l'avant-rasage. Cette étape de préparation est essentielle pour la suite de l'opération. Elle permet de mettre la peau en condition et de garantir l'assouplissement du poil. L'utilisation de nombreux produits dédiés allant de la mousse au savon à raser, et éventuellement des produits comme des huiles, des gels ou autres crèmes de pré-rasage, est préconisée pour cette étape. Généralement, l'application de ces divers éléments sur les parties du visage est de préférence réalisée avec un blaireau légèrement humidifié ou encore une brosse spécifique.

Prendre son temps pendant le rasage

Une fois la peau du visage et les poils mis en bonne condition, l'étape du rasage débute enfin. Une foule d'éventualités existe pour la réalisation de cette étape, du point de vue de la technique de rasage comme du côté du matériel à utiliser. Généralement, deux passages en opposition du rasoir produit les meilleurs effets : dans le sens du poil tout d'abord, puis achever ensuite en se rasant à rebrousse-poil. Un rasage à la perfection repose toutefois sur une recette qui fait des miracles depuis la nuit des temps : il ne faut pas se précipiter et prendre son temps. Ce qui permettra d'éviter les nombreux désagréments sur la peau comme les rougeurs et autres coupures accidentelles.

L'après-rasage, apporter un soin à la peau

L'après-rasage est l'étape ultime sans laquelle la peau ne trouvera pas son équilibre après avoir été irritée par la lame aiguisée du rasoir. Cette phase consiste en un rinçage abondant du visage à l'eau tiède, tout en prenant soin d'éliminer le reste de la mousse ou du savon à raser. Selon les habitudes de chacun, on peut recourir à l'utilisation d'une pierre d'alun très efficace pour arrêter le saignement sur les éventuelles micro-coupures ou pour apaiser les diverses sensations d'échauffement. Une serviette chaude est parfois nécessaire pour sécher la peau avant d'appliquer une lotion après-rasage ou un baume de qualité. Cette étape est impérative, car elle permet de régénérer les cellules de la peau et de les hydrater.

Rasoir électrique ou rasoir mécanique, à chacun son bonheur

Bien évidemment, l'univers des rasoirs ne s'arrête pas aux seuls types électriques et mécaniques. Car on peut également en recenser d'autres, comme ceux dits jetables, dont l'utilisation est très répandue depuis quelques décennies, ainsi que ceux communément appelés coupe-choux, moins populaires en raison de la technicité de leur prise en mains. Néanmoins, un combat de titans semble être engagé entre le rasoir mécanique et celui électrique, le duo qui retient le plus l'attention des consommateurs. Si le rasage de très près fourni par le rasoir mécanique est plébiscité par une grande partie de ses utilisateurs, le fait qu'il présente des risques de petites blessures est décrié par les plus sensibles. Il en est de même pour le rasoir électrique, considéré comme un outil idéal pour un rasage des plus expéditifs, il n'en est pas moins que le résultat obtenu n'est pas aussi impeccable qu'avec le rasoir mécanique, selon certains. À chacun de trouver ainsi la méthode qui lui convient, car il ne faut pas oublier que le choix du rasoir dépend aussi de son type de peau et de poils.