NLTO
Not Like The Others
- Magazine sur l'actualité politique et géopolitique -

Salon de l’auto 2020 annulé pour raisons économiques

Journaliste pour VA Press. En savoir plus sur cet auteur



1 Avril 2020

Alors qu’il devait se tenir fin septembre au Parc des Expositions de Paris, le mondial de l’auto 2020 n’aura pas lieu. Certains événements sont maintenus mais pour des raisons économiques, le secteur automobile n’est pas en conditions pour faire la fête.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Pas de Mondial de Paris 2020 de l’auto. De quoi décevoir le million de visiteurs attendus à chacune des éditions. Nous l'évoquions dès ce matin en vous annonçant l'annulation du Salon de Detroit : pour le Mondial de Paris 2020, l'avenir s'annonçait de plus en plus sombre. Il n'aura hélas pas fallu bien longtemps pour que notre mauvais présage se vérifie, puisque les organisateurs du plus grand salon français viennent d'annoncer qu'il n'aurait pas lieu cette année. Ou, plus précisément, pas dans sa forme habituelle : seule la grande exposition organisée au Parc des Expositions de la porte de Versailles tombe en effet à l'eau. Les événements annexes Movin'On et Smart City, qui devaient relancer l'intérêt des marques en se déroulant hors les murs ou en faisant la part belle aux mobilités alternatives, sont pour l'instant maintenus » rapporte Automobile Magazine .
 
Les organisateurs ont vite compris que l’horizon économique s’annonçait compliqué pour le secteur automobile. Un avenir proche qui aurait certainement découragé plusieurs grands noms de l’automobile à se mobiliser pour cet événement festif. « Comme en atteste l'édition 2018 avec son record d'abstentions, ces derniers étaient déjà de plus en plus hésitants à venir avant d'être confrontés à la pire crise de leur histoire. Autant dire que dépenser des millions d'euros pour exposer leurs modèles à la Porte de Versailles devrait être la dernière de leurs priorités dans les prochains mois. On espère maintenant pouvoir vous annoncer de meilleures nouvelles pour le Mondial de Paris 2022, mais rien n'est moins sûr au vu des menaces qui pèsent désormais sur tous les grands salons automobiles » ajoute le journal spécialisé. Car l’automobile, déjà largement affaibli par un contexte d’investissements massifs pour la transition sans en obtenir les fruits, va être un des plus mis à l’épreuve par la crise qui s’annonce.