NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





The Ocean Cleanup savoure ses premiers succès




4 Octobre 2019

L’entonnoir géant qui doit permettre le nettoyage des océans a passé brillamment sa deuxième phase de tests.


À l’attaque du « septième continent »

C’est un projet innovant et écologique mené par un jeune Néerlandais, Boyan Slat. Il a décidé de s’attaquer aux déchets qui polluent et pullulent dans les océans en concevant The Ocean Cleanup, un entonnoir géant qui filtre les déchets dans l’océan.

Installé dans le Pacifique nord, The Ocean Cleanup se déplace au gré des courants marins et collecte les déchets dans le vortex d’ordures situé dans la zone, tristement célèbre pour être baptisé le « septième continent ».

Un an passé à résoudre les défis techniques

Ce projet fou, débuté en 2012 alors que son concepteur n’avait que 18 ans, commence à porter ses fruits et à montrer ses premiers résultats. L’engin a ramassé des morceaux de plastiques visibles mais pas seulement. Les microplastiques d’un millimètre ne lui ont pas échappés. Une bonne nouvelle, car ils sont particulièrement pernicieux pour la faune marine, relève le communiqué de The Ocean Cleanup.

Il s’agissait du deuxième test en conditions réelles. Le premier fut un échec, mais la faisabilité établie par les scientifiques en 2014 a motivé Boyan Slat et son équipe pour remédier aux problèmes techniques relevés. Pendant un an, ils ont tâché de résoudre les défis techniques comme l’écart entre la vitesse de l’engin et celle du plastique ou encore le débordement du plastique de l’entonnoir. Prochaine étape : la mise en place d’un système de nettoyage à grande échelle.