NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





Trump et la Corée du Nord, beaucoup de bruit pour pas grand-chose




28 Février 2019

Le sommet de Hanoï va s’achever sans accord entre Donald Trump et Kim Jong-un. La séquence diplomatique présentée comme historique est finalement décevante.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Pas de texte qui fera date. Le sommet de Hanoï est une rencontre au sommet qui n’accouche sur rien de concret dans le domaine de la dénucléarisation. « En conférence de presse, M. Trump a expliqué que les discussions avaient achoppé sur la question des sanctions, que Kim Jong-un voulait voir toutes levées. Le programme militaire nord-coréen a en effet entraîné les sanctions bilatérales et internationales les plus sévères qu’a connues le pays et Pyongyang a fait de leur levée une priorité. Selon M. Trump, les Nord-Coréens « étaient disposés à procéder à une dénucléarisation, (…) mais nous ne pouvions pas renoncer à toutes les sanctions », a précisé le président américain. En revanche, il a assuré que Pyongyang ne reprendra pas les essais nucléaires » raconte Le Monde.

Signe que le sommet est un échec, les négociations se sont conclues plus tôt que ce qui était prévu. La conférence de presse s’est ainsi tenue deux heures plus tôt que ce que le programme prévoyait. « Les équipes des dirigeants Donald Trump et Kim Jung-un « sont impatientes de se rencontrer de nouveau à l’avenir », avait précédemment écrit la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, dans un communiqué. Au cours de leur rencontre « constructive », « les deux dirigeants ont évoqué divers moyens de faire avancer la dénucléarisation et des concepts axés sur l’économie » » poursuit le quotidien français.
Sans déclaration commune, sans accord ni date pour poursuivre le dialogue, le dossier est clairement au point mort. Une situation d’autant plus problématique que c’est avec beaucoup de gesticulation que Donald Trump a mis en scène sa prise en main du sujet. Mais si la Maison Blanche cherche à présenter les deux déplacements de Kim Jong-Un comme des victoires en elles-mêmes, des négociations qui n’aboutissent pas ne servent évidemment à rien. Le prochain épisode devra être fructueux ou ce sera un échec pour de bon.