NLTO
Not Like The Others
- Magazine sur l'actualité politique et géopolitique -

Un Van Gogh volé pendant la crise sanitaire aux Pays-Bas




31 Mars 2020

Les voleurs ne semblent guère se soucier des risques liés au coronavirus Covid-19 ou du confinement : lundi 30 mars 2020, ils ont réussi à voler un tableau de Van Gogh exposé dans un musée à une trentaine de kilomètres d’Amsterdam.


Un musée fermé, une aubaine pour les voleurs

Pixabay/StockSnap
Pixabay/StockSnap
Le musée Singer Laren, situé dans la ville de Laren aux Pays-Bas, est fermé depuis plusieurs semaines et le restera au moins jusqu’au 1er juin 2020, selon les ordres donnés par les autorités néerlandaises pour répondre à la crise du coronavirus Covid-19. Avec les rues désertes et la crise sanitaire dans tous les esprits, les voleurs ont donc eu le champ libre pour perpétrer leur crime.

Selon les informations données par le musée, des voleurs ont réussi à forcer la porte d’entrée et ont ciblé un tableau de Van Gogh estimé à près de 6 millions d’euros sur le marché de l’art, mais dont la revente risque d’être difficile puisqu’il est désormais recherché par la police. La toile, Le Jardin du presbytère de Nuenen au printemps, a été volée pile le jour de l’anniversaire de la naissance de Van Gogh.

Un vol ciblé ou un imitateur

Arthur Brand, expert d’art et surnommé l’Indiana Jones du monde de l’art, spécialisé dans la recherche et la récupération d’œuvres volées, estime qu’il pourrait s’agir de l’œuvre d’un imitateur. Les voleurs auraient ciblé le tableau de Van Gogh en utilisant un modus operandi similaire à celui du vol, en 2002, de deux autres œuvres du maître néerlandais, cette fois dans le musée qui porte son nom au centre d’Amsterdam.

Ce qui soutient cette thèse, ou bien celle d’un vol ciblé, est l’importante collection du musée, environ 3.000 pièces comprenant d’autres tableaux de maîtres tels que Piet Mondrian ou Jan Toorop. De plus, l’œuvre était un prêt temporaire, le tableau volé appartenant au musée de Groningue, au nord du pays.