NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Un iPhone X Tesla se recharge au soleil mais coute 4 000 dollars





Une entreprise russe a mis au point un iPhone X avec panneau solaire au dos et sous la marque Tesla. Une prouesse technologique intéressante même si à 4 000 dollars et une épaisseur plus importante que le téléphone classique, on est loin d’un produit qui peut déchainer les foules.


ILD
ILD
L’entreprise s’appelle Caviar et elles est russe. Autant évacuer tout de suite le cliché qui entoure l’annonce d’une petite prouesse technologique. Un iPhone X baptisée Tesla a été mis au point par cette société et fait parler de lui. « Un produit de luxe associé à une marque premium et décliné par une firme au nom qui en dit long : nous voici en face d’un objet qui n’est pas pour le commun des mortels. Le prix de cet iPhone X Tesla en dissuadera d’ailleurs plus d’un : vendu à partir de 4 500 dollars pour la version 64 Go, il justifie ce tarif exorbitant par la présence d’un panneau solaire dans son dos ( ! ! !). D’où le Tesla. Élémentaire, même si aucune des deux marques n’a quelque chose à voir avec cette initiative » nous apprend Numérama.

« Selon les informations d’AppleInsider publiées le 16 mai 2018, l’iPhone X Tesla associe donc le smartphone lui-même — fourni pour le prix (ouf) — à une coque très spéciale dans lequel il est inséré. Le panneau solaire qui prend place sur une bonne partie de l’arrière alimente une batterie dédiée pouvant à son tour recharger celle du téléphone en appuyant sur un bouton. « Aidez le monde à devenir plus écologique », clame Caviar dans la description de son produit. Pour quelques milliers d’euros, donc » continue le site spécialisé.

Avec un prix très prohibitif pour le grand public et une épaisseur de 16,2 mm contre les 7,7mm du produit classique, on a du mal à imaginer que ce soit un succès planétaire. Pourtant Caviar y croit et aurait même décidé d’offrir 999 exemplaires numéroté à Elon Musk. A moins qu’il ne s’agisse que d’un coup de com’ ou un clin d’œil.

Lire ici en intégralité l’article source sur le site Numerama