NLTO
/ Magazine d'actualité politique, économique et internationale /



Voxan, une moto électrique française pour battre le record du monde de vitesse




2 Juillet 2020

Le constructeur monégasque Venturi, propriétaire de la marque Voxan, dévoile le prototype d’une moto au moteur électrique refroidi au carbogaz.


La renaissance d'une marque française

C’est une résurrection à toute vitesse que propose Gildo Pastor, président de Venturi à la marque française de motos Voxan. Une marque créée en 1995 de motos au design signé Sacha Lakcic fabriquées dans l’usine d’Issoire (63). Disparue en 2009, elle est rachetée en juin 2010 par l’entrepreneur monégasque, créateur de véhicules électriques hautes performances.

Avec la nouvelle incarnation de Voxan, il compte cette fois battre le record du monde de vitesse à plus de 330 km/h. La tentative devrait avoir lieu en juillet 2021 sur le lac salé d'Uyuni en Bolivie, avec au guidon le champion de moto Max Biaggi. Le nouvel objectif de Voxan est de se concentrer sur la mobilité électrique, et de repousser les limites au travers de tentatives de records de vitesse « zéro émission ».


 

Un moteur électrique refroidi par carboglace

La Voxan Wattman est conçue sur la base d'un châssis tubulaire en acier et aluminium de qualité aéronautique avec double bras oscillant et amortisseur central à l'avant et à l'arrière. Ses jantes en aluminium sont taillées dans la masse, tandis que ses pneus Michelin peuvent résister à une vitesse de 450 km/h.

Mais c’est aussi le moteur électrique innovant de ce bolide, de 270 kW et 67 ch pour un couple de 970 Nm, qui fait parler de lui. Il est en effet refroidi par carboglace : cette moto est en fait dépourvue de circuit de refroidissement classique et de radiateur, considéré comme un inconvénient d’un point de vue aérodynamique. Du coup, pour empêcher la mécanique de surchauffer, le fluide présent dans le circuit est refroidi par de la carboglace contenue dans un réservoir logé sous la selle de la moto.