NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







iPhone 7, la suppression de l’entrée écouteur est-elle une erreur stratégique ?





Apple a beau affirmer que la suppression de l’entrée de la fiche jack est dans le sens de l’histoire, l’argument ne convainc pas. Pour les observateurs il s’agit d’une décision trop précipitée qui aura de fâcheuses conséquences sur les dépenses de ceux qui veulent quand même écouter de la musique…


ILD
ILD
Les nouveautés Apple sont souvent étonnantes. On se souvient des avis mitigés sur la disparition du lecteur de disque du Macbook Air, maintenant c’est au tour de la fiche jack de disparaitre de la nouvelle version de l’iPhone.

En accompagnant la sortie de l’iPhone 7, le directeur marketing du groupe, Phil Schiller a parlé de « courage » estimant que l’entrée filaire n’a plus de sens. Dans les faits les seuls arguments officiels qui tiennent la route sont la présence d’un double capteur photo, l’agrandissement de la batterie et une meilleure résistance à l’eau.

Face à la levée de bouclier, Apple a cherché à désamorcer la situation en annonçant qu’un adaptateur jack avec l’orifice de chargement serait fourni avec l’appareil. Les détenteurs de casques avec fil pourront donc continuer à s’en servir même si, du coup, il ne sera plus possible de le charger en même temps.
 

Toujours plus d'accesoires

« Parfaits pour aller courir, les nouveaux écouteurs sans-fil d’Apple, baptisés AirPods, se synchronisent une fois pour toutes avec l’iPhone et les autres appareils Apple grâce au Cloud. Ils ont toutefois trois points faibles : leur prix, excessif, à 179 euros ; il faut les recharger très souvent, avec une autonomie de quatre heures ; et la qualité audio de tels écouteurs miniaturisés ne sera jamais fantastique » avance 20 Minutes. Par ailleurs la technologie lighting pourrait être une solution mais elle oblige encore une fois à dépenser en accessoire Apple.

En soi, la disparition de l’entrée jack n’est pas un problème insurmontable mais plutôt un problème d’image. En prenant cette décision, Apple confirme l’image d’un groupe qui fonctionne avec une logique à part. Pour les adeptes pas de problèmes, mais pour les autres c’est la confirmation d’une marque qui vend toujours plus chers des produits qui ont toujours plus besoin d'accessoires.