NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

Tesla : l’Autopilot bridé en Europe




20 Décembre 2019

Les voitures du constructeur d’Elon Musk Tesla ont deux caractéristiques centrales pour attirer leur clientèle : leur côté 100 % électrique, pour les personnes sensibles à la cause écologique, et la conduite quasiment autonome, pour les plus geeks. Mais cette dernière fonctionnalité, en France, a été revue à la baisse : Tesla a dû se conformer avec la réglementation européenne.


L’Autopilot revu à la baisse en Europe

L’annonce risque de faire des mécontents, d’autant plus qu’elle concerne les deux modèles haut-de-gamme de Tesla, la Model S et la Model X. La Tesla Model 3, en effet, dispose déjà de base de la version de l’Autopilot revue à la baisse. Mais Tesla n’avait pas le choix : la réglementation européenne étant plus stricte que celle américaine, elle a dû s’y conformer, même si cela signifie revoir à la baisse le pilotage automatique.

Le gros changement concerne la fonction « Autoline » : elle permet de changer de file automatiquement. Jusqu’à présent, comme aux États-Unis, elle était activable sur toutes les routes mais avec la mise à jour elle ne sera plus que disponible sur les routes à double voie avec séparation centrale… comme une autoroute. En outre, la nouvelle version aura un temps de latence de 90 secondes entre son activation et le premier changement de voie et un délai de 5 secondes pour réaliser la manœuvre : si la voiture doit attendre plus de 5 secondes, elle ne changera pas de voie.

Garder les mains sur le volant

Autre fonctionnalité, pour le coup plus proche de celles qui sont disponibles sur les packs sécurités d’autres constructeurs, la fonction « AutoSteer », permettant de rester sur une voie de circulation, est également revue à la baisse. Le volant ne pourra plus tourner autant qu’avant, ce qui signifie que la voiture ne pourra pas réaliser seule tous les virages, et le conducteur aura une alerte au bout de 15 secondes s’il n’a pas ses mains sur le volant.

Dernière fonctionnalité à avoir été revue à la baisse, « Summon ». C’est ce qui permet à la voiture d’arriver toute seule auprès du propriétaire. Elle ne pourra être activée que dans un rayon de six mètres.